Interview du Maire de Mosnes : Christophe Villemain

COMMENT CE PROJET M’EST-IL VENU À L’ESPRIT ?

Par simples associations d’idées successives.

En premier lieu, lorsque la construction d’une nouvelle école à Mosnes est devenue indispensable. Les locaux actuels de l’école communale jouxtent la Mairie et ont besoin d’importants travaux pour une remise aux normes. Après analyse avec le conseil municipal, la construction d’un nouveau site e­­st apparue évidente et inéluctable, afin de pouvoir répondre aux normes en vigueur pour un établissement scolaire.

Autour de moi, lors d’échanges en diverses occasions, j’ai souvent entendu parler de l’autisme, et suis sensible aux nombreux exemples de difficultés qu’ont les familles concernées pour faire face à l’éducation, à la prise en charge de leurs enfants diagnostiqués.

Aussi le lien avec l’école était pour moi une évidence : puisqu’il nous faut en construire une nouvelle, faisons en sorte qu’elle soit en capacité d’accueillir aussi des enfants autistes.

Cette perspective revêt un intérêt supplémentaire et exceptionnel, celui de constituer un centre atypique, qui abriterait différentes méthodes pédagogiques en un même lieu. Un observatoire tout à fait inédit, innovant et unique en Europe.

Il va sans dire que le coût de ce projet est conséquent, que le budget alloué par l’Éducation Nationale, joint à la contribution de la commune ne pourra pas suffire.

Ma nouvelle idée fut donc celle de créer un événement pour collecter des fonds, et elle m’est apparue lors de ma rencontre avec Jean Musy, à l’occasion du Festival du Film de Lamotte Beuvron, dont mon entreprise de restauration de monuments historiques était partenaire, et lui membre du Jury.

J’ai ainsi fait sa connaissance, nous avons parlé musique, il joue du piano et je suis moi-même saxophoniste à mes heures. Il m’a invité à venir le voir sur une petite scène parisienne où il se produisait en toute intimité, en jouant au piano des musiques de films qu’il a lui-même composées. Il est peu connu du public, et pourtant nombre des films pour lesquels il a écrit les musiques sont célèbres, plus de
1000 disques et 200 albums portent sa signature, et il a reçu le Grand Prix SACEM de la musique pour l’image 2016. Je lui ai alors proposé de se faire connaître en jouant ses compositions au profit d’une cause, celle de mon projet d’école-centre pour enfants autistes. Il a aussitôt accepté.

La conception du spectacle musical a pris forme. Il est accompagné au chant par Anne-Marie David, qui a remporté le Grand Prix Eurovision en 1973 pour le Luxembourg, et également à ses côtés, un orchestre symphonique composé de 24 musiciens professionnels dirigés par le Chef d’orchestre Pascal Caraty, Directeur de l’École de Musique d’Amboise.

Cette formation met en scène des artistes de qualité, des professionnels de grand talent. L’occasion de mettre en valeur notre culture française. Le spectacle se produit dans 10 lieux différents, choisis pour leur histoire, leur beauté, représentant notre remarquable patrimoine architectural français.

Nous avons besoin de l’aide de tous pour soutenir ce beau projet, pour participer à son financement et permettre de le mener à bien.

L’appel aux dons est lancé, les Mécènes sont les bienvenus et un fonds de dotation est créé, qui contribuera au budget de construction, mais aussi permettra ensuite l’accompagnement du centre dans son fonctionnement futur.

Chaque donateur pourra suivre, mais aussi continuer à participer à faire vivre cet établissement, qui nous le croyons, sera moteur pour l’aide à la recherche et l’avancée dans le domaine de l’autisme.

Christophe Villemain

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *